Compte rendu de la CHSCT du 19.08.20

27/8/2020

Tags associés :

Commissions

Rubriques dans lesquelles apparait l'article :

Présidence de la réunion : M Halbout (Recteur.)

Représentant.es des personnels : FSU, CGT, FODéclarations liminaires : CGT, FSU

Premier CHSCTA de l’année 2020/2021

Sept réunions du CHSCTA depuis le début de la crise sanitaire ! Sept réunions pendant lesquelles les représentants du personnel CGT Educ’action se sont battus pour l’hygiène, la sécurité et les conditions de travail des agents pendant la crise sanitaire ! Et pourtant, la loi de transformation de la fonction publique prévoit que cette instance disparaisse et qu’elle fusionne avec l’autre instance qu’est le comité technique académique. Il est grand temps que le gouvernement revoie sa copie ! L’importance des CHSCT n’est plus à démontrer !

Dans sa déclaration liminaire, la CGT a mis en avant le contexte dans lequel nous avons dû faire face à la pandémie ces derniers mois.

  • Réformes régressives au niveau nationale.
  • Une fin d’année particulièrement anxiogène pour les personnels précaires.
  • Des risques d’atteintes à la santé, psychologique et social, dont les effets risquent de se faire ressentir bien au-delà de la période actuelle.
Pour la CGT, cette rentrée ne peut-être que chaotique !
  • Protocole allégé.
  • Manque de préparation et de cadrage
  • Manque de salles de classe.
  • Manque de personnels.
  • Contexte social difficile.

- Dans l’attente du retour du préfet et d’une déclaration du ministre, la rentrée se fera pour tous les élèves en tenant compte de multiples paramètres, variables d’un établissement à un autre (travaux, transports, etc.).

Le Secrétaire général fait le point sur les livraisons des EPI, gel, produits...

  • Le 25/08 (Masques tissus, Lingettes, Gel...).
  • Le 25/09 (Masques, sur blouse, FFP2, thermomètres...).
  • Le 04/10 (Masques textiles).

Pour la CGT, il faut protéger les personnels vulnérables, avec la possibilité de demander une ASA.

- Pour le recteur, les personnes à risque ne doivent pas se mettre en danger.

Rappel, qu’il y a aussi des masques FFP2 pour les personnels soignants et vulnérables.

Des écoles en travaux auront des rentrées décalées (Acoua, Doujani, Mzouazia...).


-Plusieurs lycées sont dans l’attente de livraison de modulaires.

Pour la CGT, les établissements vont devoir accueillir des élèves sans espaces dédiés. Une situation inadmissible dans le contexte actuel.

-Le recteur estime qu’il peut y avoir des ajustements avec les PFMP (stages).

De plus, les Chefs d’établissement sont mobilisés et anticipent, afin de prendre les dispositions nécessaires pour l’accueil des élèves et le respect du protocole. Difficile avec des classes à plus de 35élèves.


Pour la CGT, le manque de cadrage et l’augmentation des effectifs élèves risquent de mettre en danger et en difficultés les personnels en sous effectifs (agents et vie scolaire).

Concernant les difficultés des personnels pour revenir sur le territoire.

-Pour la CGT, actuellement des collègues se retrouvent bloqués, ont des vols reportés ou annulés.Certains ont rencontrés des difficultés avec les tests (temps d’attentes, test +...).


- Le recteur est beaucoup moins conciliant. Il dénonce un manque de sérieux et d’anticipation ou de volonté des personnels qui ne peuvent être présents à la rentrée. Des mesures pourraient être prises.D’éventuelles mesures envisagées par la préfecture dans les prochains jours : le port du masque obligatoire aux abords des établissements et la réalisation d’un deuxième test 7 jours après un retour à Mayotte.


Ce CHSCT a été pauvre en annonces et quasiment vide pour ce qui est des décisions de sécurisation des personnels

D’autres points abordés par la CGT Educ ’Action concernant la rentrée :

Une dotation en personnels notoirement insuffisante

Le constat est lourd pour cette rentrée scolaire, et rien ne permet d’envisager une amélioration de la situation à court terme. Mais comment pourrait-il en être autrement lorsqu’il existe des collèges de2000 élèves avec seulement 2 conseillers principaux d’éducation et des équipes de surveillants sous-dimensionnées ? Lorsque les élèves sont livrés à eux-mêmes des heures durant faute de place et de moyens, aucun lieu de vie en dehors de salles de classes surchargées ?

La réponse de l’état en cette période de crise, 6 CPE et 10 AED, plus une soixantaine de PEC (parcours emploi compétences). Une dotation en personnels très insuffisante, l’éducation n’est pas un coût mais un investissement ! Quel territoire pourrait-il envisager de se développer en laissant son système d’éducation public à l’abandon ?

Des conditions matérielles déplorables

Chacun le sait et l’observe quotidiennement, les établissements scolaires de Mayotte sont surpeuplés. Tous les établissements accueillent un nombre d’élèves largement supérieur à celui réellement prévu. Dans certains cas, le nombre d’élèves accueillis est supérieur au double de la capacité d’accueil ! Il manque 800 classes dans le 1er degré et nous sommes sceptiques sur la promesse de construction de8 collèges pour 2024 !

AED et Contractuels

Trajet :

De plus en plus de personnels sont confrontés à des difficultés pour se rendre sur leurs lieux de travail, avec un temps de trajet long et fatiguant. Il faut offrir la possibilité d’une mobilité pour permettre auxContractuels, AED...de réduire le temps passé sur la route. La CGT Educ ‘Action propose au rectorat d’établir une fiche de demande de mobilité et la tenue d’une commission pour le cadrage.

Rémunération :

La CGT demande la confirmation de l’envoi d’un avenant au contrat 2019/2020 des AED..., pour modifier leur indice (309) suite à l’augmentation du SMIC le 1er janvier 2020. Les nouveaux contrats sont à jour (indice nouveau majoré 325).

Fin de séance.

Où est l’égalité réelle ?

Dans ces conditions, où est l’égalité réelle, annoncée à grand renfort de plans médiatiques ? S’agit-il de donner moins à ceux qui ont déjà moins ?


Les pouvoirs publics doivent enfin prendre en compte les besoins éducatifs de Mayotte et attribuer des moyens réellement massifs pour permettre un rattrapage. Mayotte connaît de nombreuses difficultés, sociales et économiques, chacun le sait.

Dans ce contexte, la CGT Educ ‘Action Mayotte l’affirme, la solution se trouve dans l’éducation !

Bruno DEZILE Elu CHSCT CGT Educ ’Action

L'équipe CGT Educ'action Mayotte

Liens utiles

CR CHSCT 19.08.20

8/27/2020

Télécharger

8/27/2020

Télécharger

Déclaration liminaire CHSCT aout 2020

8/27/2020

Télécharger

Partager cet article

RETROUVEZ TOUTE
L'EDUC'ACTU

8/11/2020

Protocole sanitaire : pour le ministre tout va bien et pour les lycées c'est "débrouillez-vous" !

Un manque de réponse, de considération et de moyens, ne lâchons rien

En savoir plus >

8/11/2020

CTA du 04 novembre 2020

Les annonces de M. Macron lors de son allocution du 28 octobre et de M. Blanquer le lendemain matin, ne rassurent pas.

En savoir plus >

8/11/2020

Communiqué de presse de la CGT Educ'action Mayotte 7/11/20

Les conditions sanitaires déplorables depuis la rentrée...

En savoir plus >