Voeux 2021 CGT Educ'action Mayotte

1/1/2021

Tags associés :

La vie de la CGT Mayotte

Rubriques dans lesquelles apparait l'article :

Chères et Chers Camarades,

Je vous présente à vous et à vos proches mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2021 pour plus de justice sociale, de liberté, de paix, d’égalité et de conquêtes sociales.

Personne n’imaginait l’année 2020 hors norme que nous venons de traverser. Commencée par la bataille contre la réforme des retraites à points de Macron : une grève historique, 4 mois d’intense mobilisations, qui a mis le gouvernement sur le reculoir, l’obligeant à utiliser le 43.3.

Dans notre département, nous n’avons pas ménagé notre peine en multipliant les actions. Gardons cela à l’esprit comme autant d’éléments de confiance dans la capacité de la CGT Educ’action pour agir en ce début d’année 2021.

Depuis le mois de mars dernier, nous avons appris à vivre avec ce fameux virus, et encore pour de longs mois certainement, entre période de confinement et déconfinement cela en fonction des séquences économiques et maintenant l’arrivée du vaccin (avril pour la vaccination dans l’éducation). Concernant les variants, le gouvernement soit n’a aucune idée de ce qu’il compte mettre en place si l’épidémie s’aggrave, soit refuse de communiquer sur ses hypothèses. La rentrée de janvier laisse élèves et personnels encore une fois dans le flou total et le stress permanent.

Il n’y a aucun doute, le tandem patronat/gouvernement entend bien mettre à profit la crise sanitaire et ses conséquences économiques en faisant payer l’addition aux travailleuses et travailleurs.

Dans ce contexte, et ce n’est pas anodin, les attaques liberticides du gouvernement se multiplient à l’exemple de la loi dit de « sécurité globale ».

Sur le volet économique, il y a un décalage entre les beaux discours et la réalité.

Le plan de relance affiché par le gouvernement n’est en rien un plan de rupture avec les politiques de casse de l’emploi, de pression sur les salaires et sur les conditions de travail et d’affaiblissement de la protection sociale.

Dans notre département, l'un des territoires français les plus pauvres, mais c'est aussi l'un de ceux qui connaît le plus de violence et de délinquance. Une grande partie de la population et notamment la jeunesse vivent dans la précarité et la pauvreté et malheureusement les événements de ces derniers mois attestent d’un manque de réponses concrètes de l’état pour faire face à la situation sociale catastrophique que traverse ce territoire. Un triste bilan alors que Mayotte approche de ses dix ans en tant que département.

Par contre, les gagnants sont bien toujours les mêmes, le patronat et notamment les entreprises du CAC 40, les moins touchés par la crise, qui bénéficieront le plus des baisses d’impôt et suppressions des cotisations sociales.

Face à cette situation, la CGT a été à l’initiative pour proposer un processus de mobilisation en ce début d’année. Processus qui a été validé par l’intersyndicale FSU, Solidaires, UNEF, UNL, MNL, FIDL.

Très concrètement, la CGT Educ’action Mayotte appellera l’ensemble des militants à venir soutenir et participer à la journée de grève et d’action du 26 janvier 2021, un point d’appui pour préparer la journée d’action interprofessionnelles de grève et de manifestation du 4 février 2021.

Les dates à retenir pour le mois de janvier et février 2021 :

  • 21 janvier : Action dans la santé, les organismes sociaux, la métallurgie,
  • 18 au 22 janvier : appel de la FNIC (Industries de la Chimie),
  • 26 janvier : action dans l’éducation nationale,
  • 28 janvier : dans l’énergie,
  • 4 février : journée d’action nationale interprofessionnelle de grève et de manifestation.

Comment allons-nous nous y prendre ? Nous proposons que les deux premières semaines de la rentrée soient consacrées aux rencontres des collègues pour porter nos revendications.

Seront mis à disposition des tracts reprenant nos revendications :

  • la mise en œuvre d’une autre politique éducative qui tourne le dos au tri social au bénéfice d’une politique d’émancipation,
  • un budget qui crée massivement des emplois statutaires,
  • un plan de rénovation et de construction du bâti scolaire permettant d’en faire de véritables lieux de vie et répondant aux enjeux environnementaux.

La mise en place d’heures d’infos syndicales, là où cela est possible, la distribution de tracts, tournée de services sont autant de moyen à notre disposition pour aller convaincre les collègues de la nécessité de se mobiliser.

Nous ne devons compter que sur nous même pour faire que l’année 2021 soit une année de progrès social !

Sûr de votre engagement, recevez, chères et chers camarades, nos salutations fraternelles.

Bruno DEZILE pour la CGT Educ’action

L'équipe CGT Educ'action Mayotte

RETROUVEZ TOUTE
L'EDUC'ACTU

22/6/2021

AESH et fin d'année scolaire Attention aux demandes abusives !

Quelques questions et réponses pour éviter les demandes abusives...

En savoir plus >

22/6/2021

Tract titularisation des stagiaires

Les conditions de titularisation et les recours possibles...

En savoir plus >

3/6/2021

Les AED et les AESH ont su se faire entendre ce jeudi 3.06.21

Une 50aine d'AESH et d'AED mobilisés devant le rectorat

En savoir plus >