Circulaire Premier Ministre concernant la Fonction publique et la Covid 19

4/9/2020

Tags associés :

Actualités du personnel

Rubriques dans lesquelles apparait l'article :

Le 26 aout, la ministre de la Fonction publique (FP) et JM Blanquer, annonçaient, en audience, respectivement à l’UFSE et à la CGT Éduc’action, que les personnels présentant des risques d’avoir une forme grave de covid-19 devraient soit télé-travailler, si cela était possible, soit reprendre leur poste avec des mesures appropriées(fourniture de masques chirurgicaux…). Si les personnels ne souhaitaient pas reprendre, ils devaient demander à leur médecin de leur prescrire un congé de maladie ordinaire (CMO).

La ministre de la Fonction publique avait alors annoncé la parution avant le 1er septembre d’une circulaire du Premier ministre sur le sujet.

 

La CGT s’est élevée contre cette décision puisqu’elle se traduisait par une perte de rémunération immédiate pour les agent·es concerné·es (journée de carence) et à terme, avec le passage à demi traitement au bout de 90 jours de CMO sur une année glissante.

La circulaire du Premier ministre, parue le 1er septembre (voir PJ) contredit, une fois de plus, les annonces des deux ministres.

En effet, la possibilité d’autorisation spéciale d'absence (ASA), sur la base d'un certificat d’isolement, demeure (voir analyse ci-après).

C'est une victoire pour les personnels qui fait suite aux protestations des organisations syndicales de la FP même si les pathologies concernées ont été réduites.


L'équipe CGT Educ'action Mayotte

Liens utiles

Circulaire prise en compte fonction publique Covid 19 (Premier Ministre)

9/4/2020

Télécharger

Note sur la circulaire N° 6208/ SG du Premier ministre

9/4/2020

Télécharger

Partager cet article

RETROUVEZ TOUTE
L'EDUC'ACTU

8/11/2020

Journée revendicative du 10 novembre

Grève nationale le 10 novembre

En savoir plus >

8/11/2020

Protocole sanitaire : pour le ministre tout va bien et pour les lycées c'est "débrouillez-vous" !

Un manque de réponse, de considération et de moyens, ne lâchons rien

En savoir plus >

8/11/2020

CTA du 04 novembre 2020

Les annonces de M. Macron lors de son allocution du 28 octobre et de M. Blanquer le lendemain matin, ne rassurent pas.

En savoir plus >