Non scolarisation des enfants à Mayotte !

2/9/2020

Tags associés :

Militantisme

Rubriques dans lesquelles apparait l'article :

La CGT éduc'action pour la scolarisation de tous les enfants à Mayotte.

 

C'est avec un sentiment de révolte et de tristesse que la CGT éduc'action Mayotte apprend par la presse que, cette année encore, des enfants vivant sur le territoire ne seront pas scolarisés.

 

Notre tristesse tient au gâchis humain que cette situation entraîne.

Comment annoncer à un ou une enfant que, lui ou elle, n'ira pas à l'école?

Comment la République peut-elle accepter que son avenir soit compromis?

On ne peut refuser à un ou une enfant l'instruction à laquelle il ou elle a droit.

Au plan international, la déclaration de droits de l'enfant déclare dans son "Principe 7 : L'enfant a droit à une éducation qui doit être gratuite et obligatoire au moins aux niveaux élémentaires."

Au plan national, le code de l'éducation stipule dans son article Article L111-2:

"Tout enfanta droit à une formation scolaire qui, complétant l'action de sa famille, concourt à son éducation ."

 

 

Notre révolte tient au fait que ce problème est ancien et permanent sur le territoire et qu'il n'a pas surgi avec la crise du COVID. Déjà en 2015, le défenseur des droits dénonçait cette situation inacceptable, dans son rapport intitulé "Mayotte – situation sur les droit et la protection des enfants" (titre II 3. 2 "Les atteintes au principe de l'égalité d'accès à l'éducation").

 

 

Le défaut d'instruction est source de nombreuses violences morales, symboliques et physiques.

La CGT éduc'action Mayotte a démontré la nécessité d'un plan massif et de grande ampleur pour l'éducation.

 

La CGT éduc'action exige que soit appliquée la législation sur l'instruction obligatoire.

L'équipe CGT Educ'action Mayotte

RETROUVEZ TOUTE
L'EDUC'ACTU

8/11/2020

Journée revendicative du 10 novembre

Grève nationale le 10 novembre

En savoir plus >

8/11/2020

Protocole sanitaire : pour le ministre tout va bien et pour les lycées c'est "débrouillez-vous" !

Un manque de réponse, de considération et de moyens, ne lâchons rien

En savoir plus >

8/11/2020

CTA du 04 novembre 2020

Les annonces de M. Macron lors de son allocution du 28 octobre et de M. Blanquer le lendemain matin, ne rassurent pas.

En savoir plus >